≡ Un peu plus sur moi ≡

ma route vers un équilibre de vie sain

<h1 style="text-align: center;"><span style="color: #c5669e;">≡ Un peu plus sur moi ≡ </span></p><p style="text-align: center;"><span style="color: #FFFFF;"> ma route vers un équilibre de vie sain </span></h1>

Article 1 :

Je vais aujourd‘hui vous parler de mon parcours à partir du moment où j’ai pris la décision de changer et de ne plus me laisser aller. Mon parcours est loin d’être parfait. Vous allez voir qu’à plusieurs reprises je me suis trompée, j’ai eu des moments de doutes, de démotivation. J’ai parfois même fait des choses qu’il ne fallait pas. Mais voilà c’est mon chemin vers mon équilibre de vie et il est authentique.

Par où commencer? Bien que mes parents me faisaient toujours exercer une activité sportive jusqu’à mes 15 ans, je n’ai jamais été une grande sportive. Bien au contraire au collège et lycée j’étais plutôt le genre de personne qui faisait son maximum pour en faire le moins en cours de sport. Qui discutait tout le long du cours et qui limite essayait de se cacher pour ne pas faire les activités. Vous voyez de quoi je veux parler je suis sûre ? Soit vous étiez dans le même cas que moi, soit vous étiez exaspérés par les personnes comme moi et je m’en excuse d’avance haha.

Bref les années passent et je ne suis pas particulièrement ronde ni maigre, j’arrive à garder un équilibre. Je mange tout et n’importe quoi sans me priver mais je ne suis pas particulièrement le genre de personne qui mange en grosse quantité, ou grignote sans arrêt ou va 5 fois par semaine dans des fast food.

Par contre il faut savoir que j’ai toujours été complexée par mon ventre ! Mais bon je n’ai jamais rien fait pour essayer d’y remédier. Mise à part 10 abdominaux tous les 5 matins pour me donner bonne conscience… Vous la connaissez celle-la aussi hein?!

À partir de septembre 2013 j’emménage en collocation avec ma meilleure amie et comme vous pouvez l’imaginer, 2 amies en collocation, c’est l’ouverture à faire la fête, ne pas manger équilibré, profiter de la vie etc et c’est à ce moment-là que j’ai commencé à prendre un peu de poids. Peut-être 3 kg.  En mai 2015 nous arrêtons la collocation et je rencontre mon ami, qui lui est déjà très sportif, c’est une passion pour lui. Au début j’avais du mal à le comprendre.

“ Pourquoi faire autant de sport ? 5fois par semaine ?! Mais il est fou “

“ Il se prive de voir ses potes pour sa diet ?”

“Oh mais il m’embête avec son alimentation!”

Voilà le genre de réflexions que je me faisais au début. Alors qu’il n’était pas dans une alimentation extrêmement clean en plus. Mais je n’étais pas du tout dans le même état d’esprit que lui donc je le voyais un peu comme un extra-terrestre. (Ce qui me fais d’ailleurs penser que maintenant ce sont les gens autour de moi qui nous prennent pour des fous !) Cependant j’avais une certaine admiration pour sa détermination, son investissement dans sa passion.

Nous passons nos premières vacances ensemble en août et qui dit vacances, dit photos et LA a été le déclic. Déjà complexée par mon ventre, c’était juste une torture de se voir en photo.  Et en rentrant de vacances, mon chemin vers une vie plus saine a commencée;

Commence donc ici mon rééquilibrage

Je commence donc à lire pleins d’articles, des blogs, à regarder des vidéos sur la nutrition, le « Healthy food », le fitness ainsi que la musculation. Je m’inscris également sur Instagram et je m’abonne à pas mal de comptes motivants. Aussi bien culinaire avec un panel de recettes, que fitness avec des bons exercices à faire. Je pense qu’Instagram a été l’une des sources les plus motivantes pour moi car je partageai mon évolution, mes plats, mes découvertes et je pouvais aussi suivre l’évolution et la motivation des autres, ce qui me déterminait encore plus ! Mais je vous ferai un article complet sur comment garder la motivation.

J’ai réappris à manger, avec les bons aliments. Réduit ma consommation de sucre car j’étais vraiment une bouche sucrée. J’ai également rééquilibré mes macros en mangeant à chaque repas une source de protéine. Des fruits ou légumes et baissé les féculents à la journée. Mais ça aussi je vous ferai un article plus détaillé sur ma façon de m’alimenter et garder une diet à l’année. J’ai également commencée à faire du sport chez moi avec le matériel que j’avais. Des bouteilles, un tapis, des élastiques et quelques poids achetés chez Décathlon. J’en faisais 3 fois par semaine puis 4. Mes trainings n’étaient pas très intenses au début hein mais je découvrais ce sport et j’essayais avant tout de me tenir à un nombre de séances par semaine, à bien réaliser les exercices, etc.

Les 6 premiers mois, contrairement à ce que l’on pourrait croire, je n’ai pas perdu de poids mais j’en ai pris ! Effectivement le muscle prend moins de place que la graisse mais est plus lourd et à côté de ça je mangeais mieux mais en plus grosse quantité donc je me suis un tout petit peu affinée. Mais il faut se le dire j’ai pris du muscle tout en gardant la graisse que j’avais déjà. Forcément je n’étais pas satisfaite des résultats, j’ai même commencée à me décourager. Je ne perdais pas mon ventre, je m’affinais que très peu… Je me disais à quoi bon faire tout ça ?! Le seul point positif était que j’avais pris des fessiers.

Mais bon je voulais réellement atteindre mes objectifs, ne rien lâcher, j’avais l’impression que si j’abandonnai je décevrais tout le monde, alors qu’en réalité c’est moi que j’aurais déçue. Et puis je commençais réellement à m’éclater à innover de nouvelles recettes, découvrir de nouvelles saveurs, comprendre l’importance de chaque aliment, des macros etc. Entre temps je me suis inscrite dans une salle de sport. Ensuite, j’ai alors entrepris une « sèche » sans réellement savoir comment m’y prendre. Je me suis un peu renseignée, j’ai établi mon programme alimentaire et j’ai foncée !

Bon soyons clair ce fut un vrai désastre ! Comme toutes personnes qui se lance dans un truc à l’aveugle j’ai fais tout et n’importe quoi ! Je n’ai pas baissé les glucides progressivement comme il le faudrait mais je les ai diminués brusquement et même dangereusement. Alors oui les 3 premières semaines j’ai perdu 1,5kg mais ensuite plus rien. Je n’ai alors pas compris, ça m’énervais, me frustrais car je ne mangeais pas avec plaisir, je mettais mon corps en carence j’étais donc irritable, faible. Mais toujours déterminée,  j’ai encore baissé les glucides bêtement et sans m’en rendre compte j’ai fait une diet cétogène alors que cette diet est appropriée à des athlètes de haut niveau qui se préparent à une compétition depuis des mois et qui font ça les 2 dernières semaines. À côté de ça le samedi je me faisais des Cheat-Meal extrêmes. Autant vous dire que j’ai réellement fait n’importe quoi ! J’ai complètement perturbé mon métabolisme, ce pourquoi mon corps ne répondait plus à la perte de poids. Mais comme on dit on apprend de nos erreurs.

Ensuite j’ai décidée de lâcher prise et de me laisser aller en fonction de mes envies tout en gardant un équilibre alimentaire. Ne plus être dans le contrôle extrême. Alors ça m’a pris 3-4 mois avant de réellement trouver une diet qui me correspond sans frustration, avec des plats qui me font plaisir et qui correspondent à mes objectifs. J’ai même perdu du poids depuis que j’ai lâché prise alors que je ne me prive pas! Attention je ne mange pas des fast food à gogo ni même les féculents à volonté, mais comme je vous l’ai dit précédemment je vous ferai un article détaillé sur mon alimentation .

En tout cas tout ça pour dire qu’on ne devient pas “Fit” du jour au lendemain. Ni pro de l’alimentation. Je pense qu’il ne faut pas vouloir faire exactement comme les autres, ou comme les gens que l’on suit sur les réseaux sociaux. Il ne faut pas vouloir aller trop vite non plus, comme j’ai pu le faire. Nous devons faire notre propre expérience car nous sommes tous différents et notre corps ne réagit pas de la même façon pour tel aliment, ou telle façon de s’alimenter ou encore de s’entraîner. Renseignez vous un maximum et testez sans mettre votre corps en danger bien-sûr. Sachez qu’on passe tous par ces phases d’apprentissage. Les personnes qui ont l’air d’avoir un parcours hyper clean, ou l’on a l’impression qu’ils connaissent tout sur tout, sont eux aussi passés par là et ont dû faire des erreurs pour apprendre à connaître leurs corps.

Vous pouvez le constater mon parcours est loin d’être parfait mais je suis fière d’être passée par toutes ses étapes pour mieux me comprendre et comment fonctionne mon corps. J’ai enfin trouvée un équilibre et c’est comme ça bien plus plaisant et je peux d’autant plus apprécier mon évolution.

N’hésitez pas à me partager vos propres expériences, c’est toujours intéressant d’échanger et de voir comment les autres ont évolués! En espérant que la mienne vous ait inspirée!

N'oubliez pas de partager :)


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *