≡ Je suis sportive et je suis gourmande ≡

Compatible ou pas?

<h1><p style="text-align: center;"><span style="color: #c5669e;">≡ Je suis sportive et je suis gourmande ≡ </span></p><p style="text-align: center;"><span style="color: #FFFFF;">  Compatible ou pas? </span></h1>

Je suis sportive et je suis gourmande. Compatible ou pas?

 

En fait, tout dépend de l’intension que vous y mettez;

 

Si votre but est de faire de la compétition vous devrez effectivement vous livrer à un régime plus drastique que les autres. Bien que j’en connaissent qui font des compétions et ils arrivent à respecter leurs macros tout en cuisinant de bons petit plats.

A contrario, la gourmandise ne fait pas de toi quelqu’un de non sportif ou « fit ».  Tu peux réussir à avoir un corps en santé, tonique tout en étant gourmand.

Bien évidement, ici on parle de gourmandise rationnel/raisonné. Je ne parle pas de manger un paquet de gâteau entier.. (plus d’explication sur l’article « QUAND VOS ÉMOTIONS RYTHMENT VOTRE FAIM« )

Je pense qu’avant toute chose le plaisir doit rester maître mot dans tout les aspects de nos vies. Car à quoi bon vivre dans la frustration constante? On doit se faire plaisir aussi bien dans le sport avec une activité qui nous épanoui (non pas parce que c’est la mode ou que la copine fait celui-ci), que dans nos assiettes. Ceci afin de ne pas crée de manque trop important qui pourrait nous mener à des troubles du comportement alimentaire (TCA). Tout est une question d’équilibre et de mode de vie sain bien ancré en vous.

De toute façon si vous malmener votre corps il vous le fera forcement payer.

 

Comment créer un plaisir avec un alimentation saine et équilibrée?

• Faire des assiettes qui nous donne envie. Effectivement manger 1 blanc de poulet avec quelques légumes jeter dans l’assiette, ca fait rêver personne! Je pense que le plaisir passe avant tout par le visuel.Quand vous allez au restaurant vous n’aimez surement pas que l’on vous serve une bouilli? Alors si quand vous vous attablez vos assiettes vous donnent envie, il y aura dors et déjà un sentiment de plaisir, de gourmandise. Moi j’adore les assiettes colorées! Du coup je varie les saveurs, les légumes etc, et j’adore me faire des assiettes « four tout » ou « Bowls très coloré.

• Cuisinez! Oui je sais tout le monde n’aime pas cuisiner mais de toute façon pour vous nourrir vous êtes bien obligé de faire le minimum donc prenez ne serais-ce que 10min de plus pour assaisonner, cuire, rendre meilleur vos plat. Parfois il ne faut pas grand choses pour sublimer un plat. Où alors optez pour l’option « mealprep ». Vous prenez 1 ou 2 jours dans la semaine pour cuisiner vos plats à l’avance. Et de cette façon vous en profitez pour faire de nouvelles recettes, essayer de nouvelles choses, diversifier. Car une fois que vous avez mis les pieds dans le plat, autant en profiter pour vous préparer de bonnes petites choses gourmandes, non?!!

• Personnellement manger sucré/salé m’aide beaucoup à pallier à mes envies de sucre. Le sucre est une vrai addiction, surtout chez moi. Je pourrais manger que du sucré je crois… du coup,  rien que de manger des falafels à la patate douce me procure un plaisir immense et j’ai déjà l’impression d’avoir manger mon dessert. Ou bien assaisonner avec un « sauce » sucré/salé maison.

• S’accorder des petits plaisirs quotidiens. Si chaque jours vous vous accorder 1 plaisir vous aurez moins cette envie de vous jeter sur le paquet de gâteau entier. J’entend par plaisir une part de gâteau (healthy de préférence!) en dessert, un gouter ou petit déjeuner gourmand (pas des Kinder ou pain au chocolat hein! je vous vois venir…haha) Restez sur des choses au maximum saines et faites maison de préférences car sans les additifs, conservateurs, exhausteurs de goût and co c’est bien plus rassasiant! Faites de teste. Manger 1 cookie industriel type ceux de la marque granola. Et 1 cookie fait maison avec des farines les moins transformé etc vous verrez la différence! 1 seule cookie peut vous rassasier.

De toute façon si vous faites l’effort de cuisiner de bonnes recettes gourmandes mais qui sont saines, vous pourrez vous faire plaisir quotidiennement.

Moi je fait 1 gâteau,  ou des cookies/muffins en début de semaine et je prend une part chaque jours. Ni plus, ni moins. Rien que l’idée que cette petite sucrerie m’attend me réjouis.

• En général bien que mes desserts soient toujours sains & fait maison, quand j’en prend je diminue un tout petit peu les féculents (glucides) de mon plat comme ça je sais que ça reste raisonnable et compatible avec mon équilibre. De cette façon j’ai mon plaisir et 0 frustration.

 

Pour conclure:

Depuis que j’adopte ces astuces je me sent beaucoup plus en accord avec mon alimentation. Beaucoup moins frustrée et mon corps me le rend bien. Plus vous allez frustrer votre corps en l’affamant, plus il va stocker. Bien-sûr je précise bien frustrer son corps et non sa tête car parfois la tête peu jouer des tours. Et on se rassure comme on peut en se disant que faut pas se frustrer donc on mange tout et n’importe quoi. Pour cela je vous invite de nouveau à lire mon article détaillé sur l’alimentation émotionnel et physique (lien ci-dessus). Et pour autant que je me fais plaisir, je perd du gras et prend du muscle. Je me dessines. Peut-être pas aussi vite que quelqu’un qui suit un régime alimentaire strict mais au moins je suis bien dans ma tête et SA; ça n’a pas de prix.

N'oubliez pas de partager :)


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *